Prochaines Masterclasses : Guitare et Harpe

Masterclass de Guitare

Le samedi 19 octobre 2019

Au Conservatoire de Musique de Compiègne

 19 Square Jean Baptiste Clément, 60200 COMPIEGNE

Avec  Masanobu NISIGAKI  , Guitariste international

Masanobu NISIGAKI est un guitariste et luthiste, né à Kyoto.  Il a étudié sous la direction d’Henri Dorigny au Conservatoire national de Nice.  Il en est sorti majeur avec un éloge exceptionnel à l’unanimité du jury en 1971.  Il a donné un récital à Nice l’année suivante et s’est vu décerner le Grand Prix de musique par la ville, pour son interprétation du « Concierto de Aranjuez » en collaboration avec l’Orchestre de Chambre de l’Opéra de Nice.

Depuis, il a été invité dans toute l’Europe, notamment en France, en Suisse et en Angleterre, ainsi qu’en Asie et en Europe de l’est pour y donner de nombreux récitals ainsi que des Master-Class.

Au Japon, il a joué avec M. Tohru TAKEMITSU, grand compositeur de musique contemporaine, et a accompagné M. Hinoharu MATSUMOTO, M. Norio FUKUSHI, lors de la création de certaines de leurs œuvres. il a, par ailleurs, joué avec de nombreux artistes renommés de musique de chambre, dont Maxence LARRIEU, Michael KOFLER, Gülçen TATU, Robert Aitken.

En tant que soliste, il a été invité par plusieurs villes françaises et anglaises pour « Le concert commémoratif des 250 ans de la disparition de J.S.Bach, la suite complète pour luth ». En 2002, à la demande du Collège York d’Angleterre, il a composé le « Mono-drame d’après le recueil de poèmes d’anthologie japonais KOKINWAKASHU» et l’a présenté au « National Center For Early Music » d’Angleterre, lors de sa première représentation. Chaque année, il est invité en France et en Suisse pour y donner des récitals, parmi lesquels, en 2015 « Arpeggione Sonata » de Schubert, et en 2016 le « Boléro » de Ravel, en guitare solo pour la première fois au monde.

A présent, il donne des récitals surtout en Europe et au Japon. Ses répertoires embrassent d’un côté, la musique des grands compositeurs, tels que Bach, Scarlatti, Schubert, Beethoven, Chopin, Falla, Debussy et Ravel.  De Nishigaki, on apprécie l’originalité de ses programmes, l’excellence de sa technique, toujours au service de la musicalité et de ses interprétations fascinantes et exceptionnelles.  En parallèle, il essaie de faire « voir » la musique aussi comme un art visuel : il collabore ainsi avec des comédiens pour accompagner des textes lus à haute voix (en japonais, en anglais et en français) ; il participe également à des spectacles de danse contemporaine, et il lui arrive de jouer avec des interprètes de musique traditionnelle japonaise, lors de représentation de théâtre Nô.

Il a publié en 2010 un recueil de partitions intitulé « Winterreise de Schubert, en adaptant la partie de piano à la guitare et en 2015, « Arpeggione Sonata » du même compositeur.  Toute son œuvre est maintenant largement renommée non seulement au Japon, mais partout dans le monde. En 2016, il a publié un recueil de partitions et enregistré un CD intitulés « La musique française Debussy-Ravel », contenant le « Boléro » de Ravel et « L’île joyeuse » de Debussy.  « Voici une illustration du dynamisme créatif et musical de Nishigaki, qui a donné une interprétation profonde de Ravel et Debussy », a commenté M. Norio Fukushi, compositeur japonais de musique contemporaine.

Depuis 1982, Nishigaki fait partie du jury du « Maria Canals Barcelona International Musical Execution Competition », organisé par le gouvernement espagnol.  Et depuis 1991, il est invité chaque année pour le « Master-Class d’été » de Nice et maintenant, il préside le jury du « Concours de guitare classique de Nice Villa-Lobos ».

En plus de son activité musicale, Nishigaki s’investit activement pour former de jeunes artistes talentueux, dont un grand nombre se produisent déjà dans le monde entier.

 

********************************************************************************************

Masterclass de Harpe

Le dimanche 17 novembre 2019

Au Conservatoire de Musique « Le Ménestrel »

 2 avenue du Général de Gaulle 60500 CHANTILLY

Avec  Ghislaine PETIT-VOLTA, Harpiste du CRR de Paris

Ghislaine Petit-Volta étudie la harpe avec Brigitte Sylvestre, Pierre Jamet, puis Gérard Devos et Christian Lardé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où elle obtient un Premier prix de harpe en 1981 et un Premier prix de musique de chambre en 1982.

Sollicitée régulièrement par les grands orchestres (Opéra de Paris, Orchestre National de France, Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre de Paris, Ensemble orchestral de Paris, Ensemble intercontemporain, Orchestre Philharmonique de Berlin), Ghislaine Petit-Volta travaille sous la direction de chefs tels que Lorin Maazel, Sir Georg Solti, Seiji Ozawa, Riccardo Muti, Pierre Boulez, James Conlon, Gary Bertini, Armin Jordan, Jeffrey Tate ou encore Simon Rattle.

Ouverte à toutes les formes d’expression, elle participe à de nombreuses créations avec les ensembles Fa, Musique Oblique, Court Circuit, festival de la Criée à Marseille, festival d’automne à Paris et collabore avec des compositeurs contemporains comme Claude Prey, Félix Ibarrondo, John Cage, Ton That Tiêt, Lindolfo Bicahilo, Eryck Abecassis, Fineberg, Favio Daiban, Jean Marc Singier.

De 2002 à 2004 Ghislaine Petit-Volta expérimente l’univers du théâtre musical avec l’ensemble Chœur en Scène dirigé par Emmanuelle Dubost avec qui elle crée Les Rechants du Mal Aimé, d’après un poème de Guillaume Apollinaire mis en musique par Lindolfo Bicalho au Théâtre Studio d’Alfortville, aux Théâtres de Massy et d’Ivry et au Festival de Vaison-la-Romaine.

Ghislaine Petit-Volta réalise plusieurs enregistrements discographiques, Trouvères à la cour de Champagne avec l’Ensemble Venance Fortunat chez Harmonia Mundi, les Trios avec harpe de Pierre Vellones chez REM, Pli selon Pli sous la direction de son compositeur Pierre Boulez chez Deutsche Grammophon

En 1990, elle écrit pour ARTE un téléfilm sur Pierre Jamet, Un siècle de harpe, réalisé par Michka Gorki.

Titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur, elle est professeur au Conservatoire National de Région de Paris et au Pôle supérieur de Paris Boulogne. Elle donne également des masterclasses en France et à l’étranger (Corée, Angleterre et Japon).